• Par:
  • Année:
  • Durée:
  • Origine:
Les prévisions du Grill

Les Oscars 2018

Meilleur film 

Le favori : 3 Billboards – Le seul petit reproche que je fais à 3 Bbillboards c’est que sa réalisation est à l’image de ses personnages, elle a plus de chien que de charme, c’est pourquoi le Del Toro gagne d’une courte tête pour moi. Le reste de la rédaction parie quand même sur 3 Billboards (mécréants).

Le choix du coeur : La forme de l’eau – d’une beauté absolue et très belle déclaration d’amour au cinéma, ce à quoi l’académie est sensible, sauf l’année dernière avec La La Land même si on a cru avoir raison pendant 3 minutes.

On serait navré mais pas surpris : Lady Bird – film le mieux noté de tous les temps par la presse et le public US à sa sortie, on n’a rien contre cette dramédie sur le passage à l’âge adulte mais on n’a rien vu non plus qui nous fasse crier au génie.

On n’y croit pas trop : Les heures sombres – ce serait très surprenant, même les Bafta ont préféré 3 billboards, Callahan est fan cependant.

 

Meilleur réalisateur

Le favori : Guillermo Del Toro – Qui le mérite déjà dix fois, d’autant plus que c’est son plus beau film.

Ils l’auront pas :

  • Christopher Nolan – Le mérite dix fois aussi mais Dunkerque n’est pas sorti dans la période des oscars (decembre-janvier) et c’est pas mon préféré du réalisateur.
  • Martin Mc Donagh – Son gros point fort c’est le scénario, pas la réalisation.

Meilleure actrice

Ce sera Frances McDormand : Frances McDormand – sans doute possible, sa performance dans 3 Billboards est intense comme De Niro dans Voyage au bout de l’enfer

 

Meilleure actrice dans un second rôle

Elle l’a eu au Golden Globes : Allison Janney – Pour Moi, Tonya, déjà parce qu’elle y est excellente mais aussi parce qu’elle a un temps à l’écran et une importance supérieure aux autres nominées.

 

Meilleur acteur

Le favori à deux vois contre une : Gary Oldman

Le deuxième à une voix contre deux : Daniel Day-Lewis

Dur de départager les deux qui sont allé très loin dans leur performance, Gary Oldman s’est empoisonné à la nicotine en se mettant à fumer comme Churchill pour les heures sombres alors que l’obsessionnel jusqu’au-boutiste Day-Lewis (6 fois oscarisé) ne semble toujours pas sorti de son rôle dans Phantom Thread vu qu’il abandonne la carrière d’acteur pour rester couturier.

Meilleur acteur dans un second rôle

Le Favori : Sam Rockwell – incroyable dans Moon, il est une des « gueules » qui comptent désormais à Hollywood avec 3 Billboards.

Pourquoi pas mais on n’y croit pas trop :

  • Christopher Plumer – Pour avoir remplacé Kevin Spacey au pied levé trois mois avant la sortie de Tout l’argent du monde.
  • Willem Dafoe – Plusieurs fois nominé dans sa carrière et c’est vrai que sa performance dans Florida Project est solide mais le rôle de Sam Rockwell, plus ambivalent, est plus marquant.

Meilleur scénario original

On n’en voit qu’un : 3 billboards – Le reste ne vaut pas tripette face au pavé massif et puissant que livre Mac Donagh. Get out serait mon choix numéro deux – passé la surprise de la voir nominé – mais il a un final bien faible et cliché, Lady Bird à le mérite d’essayer et le Del Toro ne se bat pas sur ce terrain-là, tout est dans l’image.

Meilleur scénario adapté :

James Ivory n’est pas mort : Call Me By your Name – acclamé par la critique et multirécompensé, il gagnera faute de challenger crédible de toute façon. The disaster artist est encore entaché du scandale autour de son interprète principal James Franco, Logan est plus une caution du type « regardez on a nommé un blockbuster dans une catégorie majeure » qu’un outsider en puissance, Mundbound donne l’impression de feuilleter un roman fleuve amputé de 100 pages et on n’est pas convaincu par Sorkin qui passe son film à se regarder le nombril. En plus l’adaptation est signé James Ivory, cinéaste anglais qu’on apprécie énormément.

Meilleur film d’animation

Pour succéder à Ma vie de courgette :  Coco  – c’est mignon, c’est bien fait, ça à des super musique, ça fera chier Trump.

Oui mais non : La passion Van Gogh – exploit technique mais rythme saccadé, on doute qu’il gagne.

 

Meilleur film étranger

Faute d’amour – Alors le problème c’est que c’est Russe, mais c’est Russe contre la Russie alors ça va. Tout sauf The square en fait.

 

Meilleur film documentaire

Oscar d’honneur et oscar tout court : Visages Villages – très bien reçu aux USA, et l’oscar d’honneur à sa réalisatrice Agnes Varda en novembre est un bon augure.

Icarus – plus classique, cette investigation sur le dopage du milieu du vélo semi-pro aux Etats Unis a ses chances mais bon, les flims sur le cyclisme…

3 mars 2018
Alcide