• Par: Roar Uthaug
  • Année: 2018
  • Durée: 118 min
  • Origine: UK, USA
  • 6.8
Le Grill a aimé avec réserves
Sorties Cinéma

Tomb Raider

Convaincue que son père n’est pas mort, Lara Croft, une jeune fille sans projets ni ambition, met le cap sur la dernière destination où il a été vu pour la dernière fois ; une île mythique au large du Japon. Elle devra y affronter ses peurs et repousser ses propres limites pour devenir l’héroïne que l’on connait.

De nombreuses actrices ont été pressenties pour reprendre le rôle jadis tenu par la sulfureuse Angelina Jolie ; Jennifer Lawrence, Daisy Ridley, Emilia Clarke, Emily Blunt et j’en passe. C’est au final la frêle Alicia Vikander qui se glissera dans la peau de Lara Croft pour ce reboot de la franchise.

Pour être crédible, l’actrice de 29 ans s’est beaucoup entrainée ; escalade, levé de poids et régime diététique l’ont aidé à gagner 10 kilos de muscles. Alicia Vikander retrouve par ailleurs l’acteur Dominic West, avec qui elle avait déjà joué dans Mémoires de Jeunesse (2014), l’acteur y incarnait déjà le père de Vikander.

Réalisé par le norvégien Roar Uthaug et tourné principalement en Afrique du Sud et au Cap, ce nouveau Tomb Raider se révèle être une aventure très appréciable où l’on suit le parcours d’une jeune fille en quête de vérité, incarnée avec justesse par la belle et douce Alicia Vikander. Elle apparait ici clairement comme l’atout principal de ce film d’aventure où son personnage est dépeint de manière plutôt intelligente, passant d’un personnage fragile à celui d’une aventurière forte et humaine. Les antagonistes du film sont d’une écriture classique, mais ça fonctionne, alors pourquoi s’en priver ? L’action est savamment dosée, les décors exotiques et l’exploration de lieux antiques nous rappelle la quadrilogie Indiana Jones ou encore La Momie version 1999 de Stephen Sommers.

Ne connaissant pas les jeux-vidéo sur Lara Croft, je ne peux dire si ce Tomb Raider est une adaptation fidèle. Quoi qu’il en soit, le film s’en sort bien de part son côté aventure et de part la prestation ambitieuse d’Alicia Vikander. J’espère que le film marchera suffisamment au box-office mondial pour générer une suite et pourquoi pas une trilogie.

20 mars 2018
Callahan